Dernières Nouvelles
30 novembre 2017

Dévoilement de la plateforme citoyenne Côtes-à-Côtes

À Carleton, le 29 novembre 2017, une trentaine de personnes était présente lors d’un événement 5 à 7 organisé conjointement par le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire (ZIPSE), le comité ZIP Gaspésie (ZIPG) et le Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD) pour le dévoilement de la plateforme citoyenne Côtes à Côtes à la microbrasserie Le Naufrageur de Carleton. Cet outil web, sous forme de carte interactive, permet de mobiliser les citoyens de l’Est du Québec autour des enjeux qui fragilisent les habitats côtiers du Saint-Laurent. Ainsi, il est possible dès maintenant de partager, d’échanger et de visualiser, via cette carte, des observations en lien avec la fragilité des habitats côtiers du Saint-Laurent dans un contexte de changements climatiques.

Lors de l’événement, Chantal Quintin, coordonnatrice du projet, a invité les citoyens présents à partager leurs observations (photographies, vidéos) sur la plateforme Côtes-à-Côtes et à joindre la communauté Facebook Côtes-à-Côtes pour échanger avec d’autres citoyens de l’ensemble de l’Est du Québec. Dans ce contexte, pour Corinne Pedneault du CIRADD, cette plateforme représente un formidable outil innovant pour susciter un intérêt populaire pour les écosystèmes côtiers. Enfin, Émile Favre du comité ZIP Gaspésie, a mentionné combien le projet Côtes-à-Côtes et le rôle de sa plateforme s’inscrivent bien dans le mandat de sensibilisation aux réalités côtières confié aux comités ZIP.

Entre 2009-2012, le projet Côtes-à-Côtes consistait en une tournée de sensibilisation citoyenne sur les risques naturels côtiers. Cinq ans plus tard, considérant l’ampleur du succès remporté lors de cette tournée et l’intérêt des citoyens d’en savoir davantage sur les changements qu’ils observent sur la côte, le projet a été revu et actualisé. Ainsi est né le projet de plateforme citoyenne en ligne.

Actuellement, le projet est piloté par le Comité ZIPSE en collaboration avec de nombreux partenaires, dont les cinq autres comités ZIP de l’Est du Québec, Stratégies Saint-Laurent, l’Observatoire Global du Saint-Laurent ainsi que le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent.

À propos du comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire
La mission du comité ZIPSE est de promouvoir et soutenir, par la concertation régionale, les actions visant la protection, la conservation, la réhabilitation des milieux perturbés et l'accessibilité au fleuve Saint-Laurent dans une perspective de développement durable. Par la qualité de ses réalisations, le comité ZIP a acquis une solide crédibilité auprès des communautés côtières de la région. Depuis 2009 Il a démontré sa capacité à mobiliser la population, les acteurs locaux et régionaux sur la question des risques côtiers grâce à son travail sur l'adaptation aux changements climatiques en milieu côtier.

 

Communiqué de presse

- 30 -

Pour informations, veuillez contacter :
Chantal Quintin
Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire
418-722-8833
c.quintin@outlook.com