À propos

Depuis 2001, Éco-Nature œuvre pour le rétablissement des espèces en péril de la rivière des Mille Îles. L’organisme se préoccupe des tortues, notamment de la tortue géographique et la de tortue serpentine, deux espèces désignées en péril par le gouvernement du Canada. La situation de la tortue géographique, également désignée espèce vulnérable au Québec, demeure inquiétante et des actions sont mises en œuvre pour assurer son rétablissement. Grâce à la collaboration des citoyens, le Réseau d’observation est devenu indispensable pour améliorer le sort des tortues de la rivière des Mille Îles, il s’inscrit dans une démarche provinciale et nationale qui est profitable à toutes les tortues du Québec.

Origine

En 2005, Éco-Nature cherchait à localiser les sites où les tortues pondaient leurs œufs sur le territoire de la rivière des Mille Îles. Malgré des efforts soutenus, très peu de sites de ponte avaient été confirmés au fil des années. C’est grâce à un citoyen, qui nous a signalé la ponte d’une tortue sur son terrain, que le premier site officiel de ponte de tortue géographique a été identifié. Cette observation a permis de mieux orienter nos recherches et a mené à la découverte d’un vaste secteur de ponte de tortues géographique, qui compte aujourd’hui parmi les seuls sites connus au Québec.

C’est alors qu’est venue l’idée d’impliquer officiellement les citoyens et les propriétaires riverains à l’observation des tortues. Bien que certains d’entre eux nous transmettaient déjà leurs observations depuis 2006, le Réseau d’observation des tortues de la rivière des Mille Îles a officiellement été inauguré en décembre 2010.

Éco-Nature a alors tenu une première rencontre honorifique du Réseau pour souligner l’implication bénévole exemplaire des membres qui rapportaient leurs observations depuis 2006. Une seconde rencontre honorifique a eu lieu en juin 2014 et reconnaissait plusieurs années d’effort et de collaboration citoyenne bénévole. Près de 60 personnes ont assisté à ces évènements qui ont connu un immense succès.

Depuis, Éco-Nature reçoit un nombre croissant d’observations de tortues. Entre 2010 et 2014, ce sont plus de 200 mentions de tortues qui nous ont été transmises par des citoyens qui ont à cœur la survie des tortues du Québec.

Éco-Nature

Éco-Nature est un organisme à but non lucratif, légalement constitué en 1985, qui a pour mission de protéger, conserver et mettre en valeur la rivière des Mille Îles et ses affluents, avec l'appui de la communauté et pour le bénéfice de celle-ci. Éco-Nature compte 18 employés permanents et plus de 85 employés occasionnels. Cette équipe multidisciplinaire possède des qualifications de divers domaines (biologie, écologie, environnement, géographie, architecture du paysage, urbanisme, cartographie, plein air, etc.) qui permettent une gestion intégrée de trois pôles d'intervention :

  1. la protection et la conservation des milieux naturels,
  2. la mise en valeur et l'accessibilité de la rivière des Mille-Îles, et
  3. la participation citoyenne et l'écocitoyenneté.

Éco-Nature est le gestionnaire du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, qui s'étend sur plus de 42 km. La zone d'intervention compte neuf municipalités : Laval, Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Boisbriand, Rosemère, Sainte-Thérèse, Lorraine, Bois-des-Filion, Terrebonne. Les nombreux programmes d'éducation à l'environnement et les activités récréotouristiques offertes attirent près de 120 000 visiteurs annuellement. L'organisme assure l'aménagement et la patrouille de la rivière et d'une vingtaine d'îles afin de les rendre accessibles au public pour des activités nautiques et de plein air. En plus de veiller à la protection de 350 hectares d'habitats rares et exceptionnels dans la région du Saint-Laurent, Éco-Nature vise à ajouter aux territoires déjà protégés, l'ensemble des milieux naturels de la rivière des Mille Îles.

Le Réseau

Le Réseau d'observation des tortues de la rivière des Mille Îles est constitué de citoyens qui, sur une base volontaire, nous partagent leurs observations de tortues.

Il suffit de noter quelques informations et si possible, de prendre une photo et le tour est joué !

L'observation des tortues ne coûte rien et ne vous engage en rien. Vous y participez à votre gré et selon vos disponibilités. En partageant vos observations vous contribuer activement et collectivement à la conservation des tortues.

En nous faisant part de vos observations, vous devenez membre officiel du Réseau. Ensuite, le nombre d'années de participation vous assure une reconnaissance à un niveau supérieur :

  • 2 années : Membre BRONZE;
  • 4 années : Membre ARGENT;
  • 6 années : Membre OR;
  • 8 années : Membre PLATINE.

Des prix de reconnaissance sont remis à nos membres lors des rencontres honorifiques du Réseau.

Si vous êtes intéressés à vous impliquer davantage dans la conservation des tortues, nous vous invitons à communiquer avec nous et à signer une entente de conservation volontaire [PDF joint](PDF, 237 Ko) et à nous la retourner.

Retombées

Les observations de tortues transmises par les citoyens au fil des années ont permis à Éco-Nature de :

  • Protéger des nids de tortues contre les prédateurs [photo 1, © Anaïs Boutin];
  • Aménager des sites de ponte avec des propriétaires privés;
  • Créer des sites de «lézardage», soit des structures pour se faire chauffer au soleil [photo 2, © Louis Miguel Astudillo];
  • Sauver des tortues blessées [photo 3, © Marie-Andrée Carrière];
  • Réduire le dérangement des tortues [photo 4, © Éco-Nature];
  • Accroître la vigilance des automobilistes [photo 5, © Éco-Nature];
  • Restaurer et de protéger l'habitat des tortues;
  • Relocaliser des tortues d'animaleries.

Le Réseau en 2014 :

  • 300 citoyens appuient le projet;
  • 132 tortues observées;
  • 30 nids protégés;
  • 27 sites de ponte potentiels identifiés;
  • 5 terrains privés protégés;
  • 4 tortues à oreilles rouges relocalisées;
  • 2 tortues sauvées.

Le Réseau d'observation des tortues de la rivière des Mille Îles d'Éco-Nature s'est mérité les honneurs suivants :

  • Lauréat du Griffon d'or à Terrebonne dans la catégorie « Action environnementale par excellence – volet citoyen » en 2014;
  • Finaliste au Gala Dunamis dans la catégorie « Développement durable » en 2015.

De plus, les experts de la conservation des tortues au Québec et au Canada appuient le projet depuis 2006.

Partenaires et collaborateurs

Merci à nos partenaires et collaborateurs

Ce projet de diffusion de données a été réalisé avec l’appui financier de :

ECCC