Informations de données

Liste des stations

Le choix des stations du réseau permanent de thermographes est l'aboutissement de nombreuses consultations. Le programme vise à couvrir l'ensemble du golfe et de l'estuaire du Saint-Laurent avec un minimum de stations. Une bonne couverture tant spatiale que temporelle devrait permettre de construire un atlas de la climatologie de cette zone, tout en répondant à des besoins à plus court terme pour ce type de données.

Nom Position (lat, long) Profondeur (m) Profondeurs d'immersion des thermographes (m) Commentaires
Bas Saint-Laurent / Gaspésie
Bic

Trois thermographes mesurent la température à 1, 2 et 30.5 mètres de profondeur.

Les îles du Bic (dans le bas Saint-Laurent) constituent l'une des stations utilisées pour vérifier la qualité des images satellitaires. Accrochés sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne (ou à proximité de son ancre), trois thermographes mesurent été et automne les températures à toutes les demi-heures. Ces thermographes sont tous placés à des profondeurs de moins de 6 mètres.

Bic 48° 19.951' N
69° 00.918' W
30.5 1.0, 2.0, 30.5  
Rimouski

Deux thermographes mesure la température à 0.5 et 312 mètres de profondeur.

La bouée de la station Rimouski est équipée de senseurs mesurant des paramètres météorologiques, océanographiques et optiques. Les données provenant de cette installation contribuent à l'effort de monitorage entrepris depuis plusieurs années à l'institut Maurice-Lamontagne (IML). À cause du couvert de glace les différents paramètres sont mesurés en continue que pendant l'été et l'automne, ici on ne présente que les données de température et de salinité. Les données sont transmises en temps réel à l'IML à chaque 15 minutes.

Rimouski 48° 40.000' N
68° 35.000' W
330.0 0.5, 330.0  
Institut Maurice-Lamontagne

Deux thermographes mesurent la température à 0.5 et 15 mètres de profondeur.

Des mesures de la température sont prises à proximité de la prise d'eau de mer de l'Institut Maurice-Lamontagne (en Gaspésie), qui alimente les bassins de certains laboratoires de recherche. Cette prise d'eau de mer se situe à près de 12 mètres de profondeur. Comme dans la plupart des autres stations, nous disposons aussi de mesures prises près de la surface (à environ 50 centimètres). La température n'est mesurée en continue que pendant l'été et l'automne.

MLI-3 - A 48° 39.600' N
68° 09.390' W
15.0 0.5, 15.0  
MLI-3 - B 48° 39.520' N
68° 09.390' W
15.0 15.0  
Grande-Rivière

Deux thermographes mesurent la température à 2 et 10 mètres de profondeur.

Les données de température provenant de la région de Grande-Rivière (Gaspésie) pourraient servir à des études portant sur certaines espèces pélagiques comme le hareng. Un thermographe est installé directement sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne et un autre à proximité de l'ancrage de la bouée, à environ 7 mètres de profondeur. Ces appareils mesurent la température l'été et l'automne à toutes les demi-heures.

Grande-Rivière 48° 23.330' N
64° 29.527' W
10.0 0.5, 2.0, 10.0  
Courant de Gaspé
Courant de Gaspé 49° 14.500' N
66° 12.000' W
165.0 0.5, 165.0  
Côte Nord
Baie-Comeau

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 82.3 mètres de profondeur.

Un thermographe est installé sur la bouée de la Garde Côtière tandis qu'un second thermographe se retrouve près de l'ancrage à 80 mètres de profond.

Baie-Comeau 49° 12.069' N
68° 03.351' W
82.3 1.0, 82.3  
Sept-Îles

Trois thermographes mesurent la température à 1, 2 et 21.9 mètres de profondeur.

Le site de Sept-Îles est représentatif des remontées d'eau froide de la basse Côte-Nord. Les thermographes sont installés sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne, près de la surface et de l'ancrage de la bouée à environ 22 mètres.

Sept-Îles 50° 10.286' N
66° 25.764' W
21.9 1.0, 2.0, 21.9  
Rivière au Tonnerre

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 16 mètres de profondeur.

Des études sur la mactre de Stimpson ont motivé le monitorage de ces eaux. Nous ne disposons pas de données près de la surface, mais seulement près de l'ancrage d'une bouée de la Garde Côtière Canadienne, à une profondeur de 16 mètres.

Rivière-au-Tonnerre 50° 15.827' N
64° 46.792' W
16.0 1.0, 16.0  
Havre-Saint-Pierre

Deux thermographes mesurent la température à 2 et 120 mètres de profondeur.

La station de Havre-St-Pierre constitue une des stations utilisées pour vérifier la qualité des images satellitaires. Deux thermographes sont installés sur une bouée scientifique SADO (Système d'Acquisition de Données Océaniques) durant la saison libre de glaces. L'un d'eux en particulier se trouve à 100 mètres de profondeur, près de l'ancrage de la bouée scientifique.

Havre-Saint-Pierre 50° 06.504' N
63° 38.459' W
120.0 0.5, 1.0, 2.0, 120.0  
Natashquan

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 5.4 mètres de profondeur.

Deux thermographes se trouvent installés sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne. Ils ne restent en place que durant l'été et l'automne. Le plus profond se trouve près de l'ancrage de la bouée, à moins de 8 mètres de profondeur.

Discussion
La température moyenne de mai à octobre fut très semblable en 1994 et 1995. Elle tournait autour de 10.8ºC à un dixième de degré près. Cependant, l'année 1995 a connu des températures moyennes de 3ºC plus élevée entre le 25 mai et le 21 juin, ce qui témoigne d'un printemps sur la côte Nord plus doux qu'en 1994. Les moyennes quotidiennes montrent des variabilités encore plus grandes. Parfois on peut observer à une certaine journée des eaux de près de 15ºC plus chaudes ou plus froides qu'à la même date l'année précédente. Cette grande variabilité de la température des eaux de surface de Natashquan serait due au caractère épisodique des résurgences d'eaux côtières induites par le vent. En terme de moyennes mensuelles toutefois, les différences entre 1994 et 1995 restent en deçà de 1ºC.

Natasquan 50° 11.204' N
61° 50.672' W
5.4 1.0, 5.4  
La Romaine

Trois thermographes mesurent la température à 1, 2 et 21.9 mètres de profondeur.

Le site de La Romaine dans la basse Côte-Nord utilise une bouée de la Garde Côtière Canadienne comme support aux thermographes. Le thermographe le plus profond se trouve près de l'ancrage de la bouée vers 14 mètres de profond. Les données prises près de la surface peuvent servir pour la vérification de la qualité des images satellitaires.

La Romaine 50° 07.306' N
60° 18.581' W
21.9 1.0, 2.0, 21.9  
La Tabatière

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 39 mètres de profondeur.

Deux thermographes se trouvent installés sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne. Ils ne restent en place que durant l'été et l'automne. Le plus profond se trouve près de l'ancrage de la bouée, à moins de 36 mètres de profondeur.

Note: Cette station a été rajoutée au réseau de thermographes en 2002.

La Tabatière 50° 51.203' N
58° 57.014' W
39.0 1.0, 39.0  
Blanc-Sablon

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 22 mètres de profondeur.

La station Blanc-Sablon est la plus nordique des stations du réseau de thermographes. Un thermographe est installé sur la bouée de la Garde Côtière et un autre thermographe se retrouve à proximité de l'ancrage à 22 mètres de profond.

Blanc-Sablon 51° 23.972' N
57° 11.647' W
22.0 1.0, 22.0  
Belle-Isle

Un thermographe mesure la température à 105 mètres de profondeur.

La station de Belle-Isle comporte un mouillage muni d'un thermographe mesurant près du fond les températures de l'eau en continu. À cause des glaces qui sont présentes une bonne partie de l'année aucun instrument n'est installé en surface. La profondeur est d'environ 110 mètres tandis que l'instrument se retrouve à 5 mètres du fond.

Belle-Isle - A 51° 21.100' N
56° 52.500' W
111.0 105.0 Monitorée de 2004 à 2006
Belle-Isle - B 51° 34.800' N
56° 37.200' W
75.0 71.0 Monitorée depuis 2007
Estuaire / Île d'Anticosti
Mont-Louis

Deux thermographes mesurent la température à 0.5 et 30 mètres de profondeur.

Malgré ce que peut laisser croire son nom, cette station se situe au beau milieu de l'estuaire. Une bouée météorologique d'Environnement Canada y prend des observations atmosphériques, et un thermographe fut ajouté juste sous la surface de l'eau. Un autre thermographe à une profondeur de 30 mètres est opérationnel. La bouée est mouillée dans plus de 300 mètres d'eau. La température n'est mesurée en continue que pendant l'été et l'automne.

Mont-Louis 49° 32.598' N
65° 45.583' W
325.0 0.35, 0.50, 1.1, 2.1, 30.0, 200.0  
Port-Menier

Deux thermographes mesurent la température à 2 et 12.8 mètres de profondeur.

La station Port-Menier profite de la présence d'une bouée de la Garde Côtière Canadienne près de l'Île d'Anticosti. Accrochés près de la surface ou à proximité de l'ancre de la bouée à 12.8 mètres, deux thermographes mesurent été et automne les températures à toutes les demi-heures.

Port-Menier 49° 46.225' N
64° 20.621' W
12.8 2.0, 12.8  
Gyre d'Anticosti
Gyre d'Anticosti 49° 43.000' N
66° 15.000' W
337.0 0.5, 337.0 Cette station n'est plus monitorée depuis 2012
Fjord Saguenay
Tadoussac

Deux thermographes mesurent la température à 2 et 36.6 mètres de profondeur.

Depuis quelques années, de nombreux intervenants envisagent la création d'un parc marin dans le fjord du Saguenay. On peut s'attendre à ce que ce milieu déjà fort étudié reçoive alors une attention accrue. Il arrive que certaines études demandent un suivi de la température pendant plusieurs années. Accrochés sur une bouée de la Garde Côtière Canadienne (ou à proximité de son ancre), les thermographes mesurent été et automne les températures à toutes les demi-heures.

Tadoussac 48° 07.185' N
69° 40.503' W
36.6 1.0, 2.0, 36.6  
Golfe nord-est
Banc Beaugé

Trois thermographes mesurent la température à 0.5, 1 et 97 mètres de profondeur.

La station du Banc Beaugé est un site hauturier du nord-est du golfe du Saint-Laurent. La bouée SADO est installée par la Garde Côtière Canadienne, et les données de températures acquises à cette station serviront à l'étalonnage des images satellitaires de températures de surface. Accrochés près de la surface et à proximité de l'ancre de la bouée à 96 mètres de profond, deux thermographes mesurent été et automne les températures à toutes les demi-heures.

Banc Beaugé 49° 30.077' N
60° 03.984' W
97.0 0.5, 1.0, 97.0  
Old Harry

Durant la période hors glace une bouée de type Viking est installée à la station Old Harry par la GCC de plus un mouillage mesure en continu les propriétés océanographiques de la colonne d'eau qui fait 457 mètres de profond. Les senseurs océanographiques (température de l'eau, salinité etc) sont à une profondeur de 0.5 m. Cette bouée possède aussi des senseurs optiques et météorologiques.

Old Harry 48° 00' N
60° 30.0' W
457.0 0.5 Noter que ces données ne sont pas diffusées
Île du Prince-Édouard
Borden

Un thermographe mesure la température à 3.5 mètres de profondeur.
Cette station dispose aussi de données hivernales.

Une longue série temporelle existait déjà à Borden, près de l'Île du Prince-Édouard. Cette station est l'une des rares à avoir mesuré la température hiver comme été. Les instruments sont installés dans un cylindre de PVC attaché au quai public de Borden. L'un des instruments se trouve à 50 centimètres de la surface (depuis 1996 cet instrument n'est plus installé) et l'autre sur le fond de la mer, à 3.5 mètres. Année après année, cette station affiche toujours les plus hautes moyennes mensuelles de température de tout le réseau côtier de thermographe. Le détroit de Northumberland représente donc la région la plus chaude du golfe du Saint-Laurent en été.

Borden 46° 14.964' N
63° 42.060' W
1.0 1.0  
Îles de la Madeleine
Île Shag

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 10 mètres de profondeur.
Cette station dispose aussi de données hivernales à 10 mètres.

Les mesures de température de l'île Shag (Îles de la Madeleine) sont considérées essentielles pour les études biologiques telles que les processus de croissance, de la mue, ainsi que la reproduction du homard. Elles servent aussi pour l'analyse du rendement de la pêche. Un pêcheur se charge de mouiller à chaque été deux thermographes : l'un à 1 mètre de profondeur et l'autre à 10 mètres.

Île Shag 47° 28.510' N
61° 41.300' W
10.0 1.0, 10.0  
La Perle

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 26 mètres de profondeur.

La station de la Perle (Îles de la Madeleine) constitue une des stations utilisées pour vérifier la qualité des images satellitaires. Un thermographe de surface, installé sur la bouée Pearl Reef, fonctionne l'été et l'automne. À partir de 1997, un second thermographe est installé près de l'ancrage de la bouée à 8.5 mètres de profondeur.

La Perle 47° 19.470' N
61° 34.307' W
26.0 1.0, 26.0  
Sud du golfe
Irving Whale

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 67 mètres de profondeur.

La station du Irving Whale est située dans le sud du golfe du Saint-Laurent. Les données de températures acquises à ce site serviront à l'étalonnage des images satellitaires de températures de surface. Un thermographe est installé à même la bouée SADO, tandis qu'un second thermographe mesure la température de l'eau au fond près de l'ancrage. L'installation et la récupération de la bouée est effectuée par la Garde Côtière Canadienne.

Irving Whale 47° 24.200' N
63° 23.530' W
67.0 0.5, 1.0, 67.0  
Shediac

Un thermographe mesure la température à 0.5 mètre de profondeur.

La station Shediac est située dans le sud du golfe du Saint-Laurent et fait partie des stations fixes du Programme de monitorage de la zone Atlantique (PMZA). Une bouée océanographique mesurant des paramètres océanographiques, météorologiques et optique est installée à cette station durant la période libre de glace. Les données de températures acquises à ce site servent à l'étalonnage des images satellitaires de températures de surface.

Shediac 47° 47.000' N
64° 02.000' W
82.0 0.5, 82.0  
Terre-Neuve
Bonne Bay

Deux thermographes mesurent la température à 1 et 25 mètres de profondeur.
Cette station dispose aussi de données hivernales à 25 mètres.

Les images satellitaires de la température de surface de cette région, ainsi que les mesures du vent, indiquent que le site de Bonne Bay (Terre-Neuve) est représentatif des remontées et descentes d'eaux froides qui affectent cette région. De plus, des observations ont montré que pendant l'automne cette région est grandement privilégiée par le hareng. Un résident de cette région se charge d'installer les thermographes à 1 mètre et à 25 mètres (sur le fond) de profondeur.

Note: Nous avons dû mettre l'embargo sur les données enregistrées à 25 mètres à cause d'une incertitude sur la position de l'instrument.

Bonne Bay 49° 32.300' N
57° 56.000' W
25.0 0.5, 25.0 Cette station n'est plus monitorée depuis 2005