Facebook - OGSL Twitter - OGSL LinkedIn - OGSL
Menu

3. Cycle de vie des données

3.7.5 Rétroaction des utilisateurs

Pour illustrer l’importance de la gestion de données, il n’y a qu’à regarder la haute considération des États-Unis envers la science des données. En effet, le 18 février 2015, le gouvernement américain s’est doté d’un « champion » des données, Dr D.J. Patil, le premier « US Chief Data Scientist » à la Maison Blanche. En créant ce poste clé au sein de son administration, l’état démontre ainsi qu’il donne une place prépondérante aux données et à leur utilisation afin de redonner des bénéfices aux citoyens. 1 À cet effet, Patil considère la rétroaction des utilisateurs comme étant la plus importante composante des processus de développement de la science des données. 2 Il s’agit toutefois d’un aspect souvent négligé qui a été inclus ici à l’étape finale, « Utilisation », du cycle de vie des données tel que présenté au début de la Section 3. Cependant, en plus de fermer la boucle du cycle, la rétroaction des utilisateurs de données pourrait en fait être un intrant à toutes les étapes de la gestion des données. Les commentaires et les suggestions des clientèles utilisatrices deviennent matière à amélioration et à ajustement des processus et procurent des avantages aux producteurs de données qui prennent le temps de les considérer.

  1. White House. 2015. The White House Names Dr. DJ Patil as the First U.S. Chief Data Scientist.
    http://www.whitehouse.gov/blog/2015/02/19/memo-american-people-us-chief-data-scientist-dr-dj-patil
  2. Weathington, J. 2015. Start Tackling Data Science Inefficiencies by Properly Defining Waste. TechRepublic.
    http://www.techrepublic.com/article/start-tackling-data-science-inefficiencies-by-properly-defining-waste/