Information sur les données

Relevés multidisciplinaires – Information sur les données

Méthodologie

L'aire d'étude couvre les divisions 4R et 4S de l'Organisation des pêches de l'Atlantique nord-ouest (OPANO) ainsi que les strates profondes de 4T localisées au nord du plateau madelinien. Cette aire d'étude couvre une superficie totale de 118 587 km2. Le choix des stations d'échantillonnage est dit aléatoire stratifiée, basé sur des strates de profondeur prédéterminées. L'allocation du nombre de stations de pêche par strate est quant à lui proportionnel à leur surface, avec un minimum de trois stations par strate dans le cas des strates plus petites. L'engin de pêche utilisé est un chalut à crevettes (4 faces) Campelen 1800 muni d'un faux-bourrelet (« bicycle ») de type Rockhopper. La rallonge et le cul du chalut sont munis d'une doublure de nylon sans nœuds dont l'ouverture de maille est de 12,7 mm. La durée de chalutage pour un trait standard de pêche est de 15 minutes. Pour être considéré valide, un trait doit totaliser un minimum de 10 minutes de chalutage, et au plus 20 (±1/3 du temps visé). La vitesse de chalutage est fixée à 3 nœuds.

Étant donné qu'au cours des ans, certaines strates n'ont pas été échantillonnées par un minimum de deux traits de pêche réussis, un modèle multiplicatif a été utilisé pour estimer les indices du taux de capture en nombre et en poids. La valeur prédite par le modèle est calculée à partir des données de l'année en cours, si disponibles, et des trois années précédentes. L'effort alloué à l'identification des organismes capturés ainsi que le niveau taxonomique des identifications des espèces ont varié dans le temps. Pour être en mesure de visualiser l'évolution de certains groupes d'espèces sur une plus grande période, des regroupements taxonomiques ont été mis en application. Les scientifiques du MPO utilisent plusieurs ouvrages en taxonomie avant de statuer sur une identification. Notons aussi l'utilisation de sites tels que le système d'information taxonomique intégré ou le catalogue des organismes marins mondial. Pour les besoins en mer, la région du Québec utilise un guide d'identification pour les poissons (Nozères et al. 2010) et unportfolio comparatif pour les invertébrés(Nozères et al. 2014).

  • Les valeurs de dénombrement et de biomasse qui sont rendues disponibles sont standardisées pour un trait de 15 minutes. La section « Méthodologie » renferme des informations supplémentaires sur cet aspect du protocole d’échantillonnage.
  • Les données de positionnement correspondent au point central, en latitude et longitude, entre la position de départ et celle de fin pour chaque trait de pêche. Elles sont exprimées en format décimal (c.-à-d. 48.5000 correspond à 48° 30').
  • Les données recueillies lors de ces relevés servent d’abord les besoins du MPO dans la réalisation de ses mandats dont la prestation d'avis scientifiques sur l’état des ressources halieutiques. Les données sont rendues disponibles sur le portail de l'OGSL après la publication des avis officiels, normalement dans l’année qui suit la réalisation d’un relevé.
  • Des informations supplémentaires peuvent être obtenues en adressant une demande à l’adresse suivante : gddaiss-dmsaisb@dfo-mpo.gc.ca

Note de l'éditeur

L'OGSL possède aussi un
guide d'identification