Reproduction et cycle de vie

Accouplement et ponte

Les homards s'accouplent dans un abri durant l'été quand la femelle vient de muer et que sa carapace est encore molle.Accouplement  du  homard Oeufs accrochés à la femelle homardLe mâle retourne la femelle sur le dos puis transfère ses spermatozoïdes dans la femelle à l'aide de sa première paire de pléopodes (les gonopodes). Une fois l'accouplement terminé, le mâle remet la femelle sur ses pattes et la protège pendant quelques jours, le temps que sa carapace durcisse. Une fois accouplée, la femelle garde le sperme du mâle pendant plusieurs mois (jusqu'à un an et même plus).

Spermatozoïdes : Les spermatozoïdes se trouvent dans une petite capsule appelée spermatophore. Le mâle dépose ses spermatophores à l'intérieur de la femelle dans une cavité que l'on appelle réceptacle séminal.

Pour la plupart des femelles, la ponte des oeufs se fera l'année suivant l'accouplement. Les oeufs sont fertilisés à l'extérieur de la femelle au moment de la ponte. Une fois pondus, les oeufs restent accrochés sous la queue, sur les pléopodes, grâce à une sorte de substance collante. Par la suite, la femelle garde sa queue repliée sous elle et porte ses oeufs ainsi pendant presque un an (entre 9 et 12 mois). Les femelles s'accouplent donc une fois tous les deux ans environ. Une femelle peut pondre quelques milliers d'oeufs lorsqu'elle est jeune et plusieurs dizaines de milliers d'oeufs lorsqu'elle est plus âgée.

La femelle peut perdre jusqu'à 50 % de ses oeufs pendant la période d'incubation. Cette perte peut être causée par la maladie, les parasites, la prédation ou encore la prise répétitive, la manipulation et la remise à l'eau des femelles oeuvées par les pêcheurs.

Cycle de vie du homard

Éclosion

Quand les oeufs sont prêts pour l'éclosion, la femelle lève son abdomen et des milliers de larves de homard montent à la surface de l'eau. La température est un élément très important pour l'éclosion des oeufs. Les larves sont libérées en été quand la température de l'eau en surface augmente. L'éclosion a donc lieu entre le mois de mai et le mois de septembre suivant l'endroit mais la plupart du temps elle a lieu en juin, juillet et août.
Éclosion des oeufs chez le homard


Stades I, II et III

Stades de vie du homard

Les larves sont très différentes des homards adultes. Elles ressemblent à une minuscule crevette de quelques millimètres. Lorsqu'elles sortent de l'oeuf (stade I), les larves nagent près de la surface de l'eau. On dit qu'elles sont planctoniques. Durant cette période, elles muent deux fois pour atteindre le stade II puis le stade III.

Stades de vie du homard


Postlarve

Postlarve

La troisième mue est une métamorphose. Quand la larve de stade III mue, elle se transforme et ressemble pour la première fois à un minuscule homard que l'on nomme « postlarve ». Elle mesure entre 11 et 14 mm. C'est une étape importante car c'est à ce stade que le homard s'installe sur le fond. La postlarve nage dans l'eau tout en faisant de courtes explorations sur le fond jusqu'au moment où elle trouve un endroit propice pour s'installer. En nature, à partir de l'éclosion, il faut entre 3 et 12 semaines suivant la température de l'eau pour atteindre le stade de postlarve.


Phases : cryptique, émergente, vagile, adolescente et adulte

Différentes phases chez le homardTaille du homard cryptique

Quand la postlarve a trouvé un bon habitat, elle s'installe sur le fond dans un abri et mue rapidement. On dit que le homard devient benthique.

Au début de sa vie benthique le homard est cryptique. Il reste caché presque tout le temps pour se protéger des prédateurs. Si le jeune homard doit sortir pour se nourrir ou pour se trouver un abri plus grand, il le fera de nuit. Quand son céphalothorax atteint entre 15 et 25 mm de long, le homard est émergent. Ses pinces sont un peu plus développées et il sort un peu plus, tout en restant près de son abri. Quand son céphalothorax atteint entre 25 et 40 mm, le homard devient vagile. Il sort et s'éloigne beaucoup plus et il chasse plus librement. Il devient adolescent quand son céphalothorax dépasse 40 mm. Ses organes reproducteurs se développent et le homard est adulte lorsqu'il est capable de se reproduire. La taille à la maturité sexuelle varie considérablement suivant les régions et le sexe. La maturité est généralement atteinte à des tailles plus grandes que 60 mm. Sur 10 000 larves au départ, on estime qu'environ une seule survivra jusqu'à l'âge adulte.


Haut de la page

Croissance et mue

Capture d'un homard

Pour grandir, le homard doit muer c'est-à-dire changer de carapace. La carapace du céphalothorax se fend en deux et le homard sort son corps, ses pinces, ses pattes puis sa queue. Une fois sorti, le homard est mou comme s'il était en gélatine. Le homard absorbe une grande quantité d'eau pour augmenter de volume. Au début, la nouvelle carapace est très souple et pas très solide. Elle va durcir avec le temps. Il faut environ un mois pour que la carapace durcisse complètement. Après avoir mué, le homard est 15 à 20 % plus grand qu'avant et son poids augmente d'environ 40 à 50 %.

Au début de sa vie benthique, le homard grandit rapidement et change très souvent de carapace. Il peut muer 4 à 5 fois la première année. Une fois adulte, il mue environ une fois par année. Quand il atteint une certaine taille, il grandit moins vite et il se passe parfois plusieurs années avant qu'il ne change de carapace. Avant d'arriver à sa taille commerciale le homard aura mué environ 20 fois. En général, les homards muent en été lorsque la température de l'eau est plus chaude. La croissance et la mue sont très influencées par la température. Le homard mue plus souvent et grandit plus vite quand l'eau est chaude. Ainsi, deux homards de même taille peuvent avoir des âges différents suivant l'endroit où ils ont vécu. Aux îles de la Madeleine (Québec), on estime que le homard atteint sa taille commerciale autour de 8 ans. Cependant, le homard peut atteindre la taille commerciale autour de 5 ans dans certaines régions où l'eau est plus chaude. Dans les régions où la température de l'eau reste froide à l'année cela peut prendre jusqu'à 10 ans.

Pour l'instant, il n'existe pas de technique pour déterminer l'âge exact d'un homard. Chaque fois qu'il grandit, le homard change de carapace. Il n'y a donc aucune trace de croissance sur son corps qui pourrait nous indiquer son âge (comme par exemple les anneaux de croissance sur les écailles d'un poisson). On ne sait donc pas jusqu'à quel âge un homard peut vivre. L'âge est estimé en fonction de sa taille et de son taux de croissance en fonction de la température. On sait cependant qu'il peut vivre très vieux (au moins 50 ans) et atteindre de très grandes tailles. En 1977, on a pêché en Nouvelle-Écosse un homard de 20 kg qui mesurait environ 1 mètre (longueur totale). Au large des côtes du Massachusetts aux États-Unis, un homard semblable a également été rapporté (20 kg, longueur totale : 91 cm). Cependant, certaines archives relatent la capture d'un homard dont la longueur totale aurait été entre 1,5 et 1,8 mètre.

Âge : On tente cependant de développer une technique pour déterminer l'âge du homard basée sur un pigment (la lipofuscine) présente dans le cerveau.


Haut de la page

J’utilise régulièrement les données de courants de surface de l’application Prévisions océaniques de l’OGSL pour le cours Océanographie expérimentale; cela permet à mes étudiants de faire des comparaisons entre des observations de courant récoltées en mer à bord du Coriolis II lors des mission-stages et les prévisions numériques diffusées en ligne. Il s'agit là d'un exercice très formateur qui permet aux étudiants de mieux comprendre la courantologie complexe du golfe Saint-Laurent.

Daniel Bourgault
Professeur
Institut des sciences de la mer - ISMER-UQAR