Sa distribution dans le monde

On trouve le homard d'Amérique dans l'Atlantique le long des côtes de l'Amérique du Nord uniquement.On le retrouve plus précisément entre Cap Hatteras en Caroline du Nord (États-Unis) et le Détroit de Belle-Isle entre le Labrador et Terre-Neuve (Canada). Cependant, il est plus abondant dans le golfe du Maine aux États-Unis et au Canada près de la Nouvelle-Écosse et dans le sud du golfe du Saint-Laurent.
Répartition du homard d'Amérique

Son habitat

Le homard adulte vit en général à moins de 50 mètres de profondeur. Cependant, on en a observé à des profondeurs allant jusqu'à 700 mètres. Le homard préfère les fonds rocheux recouverts d'algues. Ce genre d'habitat offre beaucoup de crevasses et d'abris dans lesquels le homard peut se cacher (photo ci-dessous). Il peut aussi creuser un terrier sous un gros caillou. Les algues permettent au homard de se cacher plus facilement et elles attirent plusieurs organismes dont il se nourrit. À l'occasion, on peut aussi trouver des homards adultes sur d'autres types de fonds comme de la vase, du sable ou du gravier mais ce ne sont pas les habitats qu'ils préfèrent. Lorsqu'il n'y a pas de crevasse ou d'algues, le homard creuse une cuvette dans les substrats mous pour s'abriter. Les homards adultes se tiennent souvent près des côtes en été car l'eau y est plus chaude et ils migrent vers le large en hiver pour échapper à la turbulence.

Habitat du  homard

Les jeunes homards (dont la longueur du céphalothorax mesure moins de 40 mm) se trouvent en général près des côtes à moins de 10 mètres de profondeur sur des fonds de graviers et de galets. On les trouve également sur des fonds couverts de coquilles de moules et d'algues. Les jeunes homards ne font pas de migration vers le large en hiver. Ils restent cachés dans leur abri durant cette saison.

Habitat du  homard

L'abri est un élément important dans la vie du homard surtout lorsqu'il est petit. Il sert de protection contre les prédateurs, les vagues et les courants. Étant donné que le homard est un animal plutôt nocturne et qu'il n'aime pas beaucoup la lumière, l'abri sert aussi de protection contre la lumière du jour. Parfois, il possède deux entrées : une entrée principale et une seconde plus petite par laquelle le homard peut fuir. Le homard se tient toujours dans l'entrée de son abri les pinces en avant pour le défendre facilement.


Pour aller en haut de la page

Les thèmes Environnement et Navigation [de l’OGSL] offrent des données intéressantes en temps réel ou quasi réel pour tous les utilisateurs du Saint-Laurent. Il suffit d’avoir un outil électronique disposant d’une connexion avec Internet pour avoir accès aux niveaux d’eau mesurés ou prévus, aux courants de marées prévus et à la température de surface de l’eau. Si vous êtes prévoyant un tant soit peu, l’OGSL pourra vous offrir toute la panoplie des données offertes pour la période désirée.

Bernard Labrecque
Président, Association canadienne d'hydrographie - Section de Québec
Paru dans : Québec Yachting, vol. 37 no. 1, Hiver 2014